Disparition de Maëlys: les auditions continuent

Manon Bougault est en direct de Pont-de-Beauvoisin (Isère) et fait le point sur la l'enquête concernant la disparition de la petite Maëlys, 9 ans.

"Ce sont 250 personnes qui doivent être entendues par les enquêteurs. Il y a bien évidemment les invités du mariage. 140 ont déjà été auditionnés. Mais les gendarmes s'intéressent à d'autres personnes : des individus qui faisaient eux aussi la fête à proximité de la salle du mariage ", explique Manon Bougault en direct de Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Un gros travail

"Entendre 250 personnes, c'est un gros travail. Un travail de fourmi. Il faut vérifier les emplois du temps, les liens familiaux, les casiers judiciaires pour être certain que ces invités n'ont pas déjà été dans le collimateur de la justice", ajoute la journaliste de France 3. "Enfin, sachez que les vidéos, les photos du mariage ont été saisies par les enquêteurs pour détecter d'éventuels comportements suspects", conclut Manon Bougault.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le propriétaire d\'un bar de Pont-de-Beauvoisin (Isère) affiche l\'appel à témoin lancé pour retrouver Maëlys, lundi 28 août 2017. 
Le propriétaire d'un bar de Pont-de-Beauvoisin (Isère) affiche l'appel à témoin lancé pour retrouver Maëlys, lundi 28 août 2017.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)