Disparition de Maëlys : des auditions en série

Depuis dimanche 27 août, toutes les pistes sont explorées pour retrouver la petite Maëlys, 9 ans. La piste d'un acte criminel n'est plus écartée par la police. 

France 3

Cette voiture blanche appartient au gardien de la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin (Isère). Elle est passée au crible par la police scientifique ce mardi 29 août. Toutes les pistes sont explorées pour retrouver la petite Maëlys, 9 ans, disparue dimanche. Le domicile de l'homme, âgé d'une quarantaine d'années a aussi été perquisitionné. Le gardien n'a pas été placé en garde à vue mais se dit choqué d'être dans le collimateur de la justice.

Pas de trace de la fillette

De leurs côtés, les enquêteurs ne veulent rien négliger, car ils n'ont toujours aucune trace de la fillette, 72 heures après sa disparition. La piste d'un acte criminel n'est plus écartée par la police. À proximité de la salle de fêtes vit Florence. Elle n'a rien entendu le soir du drame. Hier, les gendarmes ont aussi fouillé son domicile. Maëlys, 9 ans, a disparu vers trois heures du matin, dimanche. Les chiens de la gendarmerie n'ont trouvé aucune trace de la fillette au-delà de ce parking. Les investigations se poursuivent. Demain, cet étang va être sondé par les plongeurs.     

Le JT
Les autres sujets du JT
La photo de Maëlys a été affichée sur le panneau à l\'entrée de la ville de Pont-de-Beauvoisin (Isère), le 28 août 2017.
La photo de Maëlys a été affichée sur le panneau à l'entrée de la ville de Pont-de-Beauvoisin (Isère), le 28 août 2017. (MAXPPP)