Affaire Maëlys : un faisceau d'indices accablants

Dans l'affaire Maëlys, l'enquête a bien identifié un suspect, Nordahl Lelandais, qui a été mis en examen. Un suspect qui continue de nier, alors qu'on n'a toujours aucune trace de l'enfant disparu. Josselin Debraux fait le point sur l'enquête depuis Le Pont-de-Beauvoisin (Isère).

France 3

"Quelques heures seulement après la disparition de leur fille, les parents de la petite Maëlys décident d'alerter les autorités concernant le comportement particulièrement troublant d'un homme envers leur fille au cours du mariage", rappelle Josselin Debraux en direct depuis Le Pont-de-Beauvoisin (Isère). "Très vite, les enquêteurs décident de se tourner vers Nordahl Lelandais, un homme de 34 ans invité au mariage, et il y a plusieurs indices."

D'autres affaires non élucidées passées au peigne fin

"Tout d'abord, le short que cet homme dit avoir taché de sang lors du mariage, et qui a mystérieusement disparu, et puis il y a les traces ADN de la petite fille qui ont été retrouvées sur le tableau de bord de sa voiture, une voiture qu'il a minutieusement nettoyée dès le lendemain de la disparition", poursuit le journaliste. "Depuis, Nordahl Lelandais refuse de répondre aux questions, il nie toute implication dans ce dossier, et l'enquête piétine. Vous le savez, Nordahl Lelandais a depuis été mis en examen dans un autre dossier, celui de la disparition du caporal Arthur Noyer, et depuis quelques jours désormais, toutes les affaires non élucidées sont passées au peigne fin par les enquêteurs pour établir si elles ont un lien direct avec Nordahl Lelandais."

Le JT
Les autres sujets du JT
Maëlys, 9 ans, a disparu dans la nuit du 26 au 27 août 2017, à Pont-de-Beauvoisin (Isère).
Maëlys, 9 ans, a disparu dans la nuit du 26 au 27 août 2017, à Pont-de-Beauvoisin (Isère). (PHILIPPE DESMAZES / AFP)