Affaire Jubillar : un an après la disparition de l’infirmière, une marche blanche pour réclamer justice

Publié Mis à jour
Affaire Jubillar : un an après la disparition de l’infirmière, une marche blanche pour réclamer justicen 4x4 s’embourbe après avoir effectué des dérapages devant des migrants
FRANCEINFO
Article rédigé par
E. Pelletier, I. Delion, F. Bazille, D. Breysse, C. Baume, S. Duchampt, T. Villegier, France 3 Midi-Pyrénées, O. Sauvayre - franceinfo
France Télévisions

Un an après la disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines (Tarn), une marche blanche a été organisée dimanche 19 décembre pour réclamer la justice et la vérité.

Une marche blanche, pour réclamer "la justice et la vérité". Dimanche 19 décembre, ce sont les deux mots qui ont été choisis par la famille de Delphine Jubillar, l’infirmière tarnaise disparue il y a un an, pour faire perdurer le souvenir et faire avancer l’enquête. "On a de la haine. De la haine pourquoi ? Parce que ça fait un an", glisse la cousine de la disparue qui faisait partie des quelques centaines de personnes ayant fait le déplacement. 

L’enquête continue de piétiner 

Après avoir parcouru les trajets qu’avait l’habitude d’emprunter Delphine Jubillar, le cortège s’est rendu au domicile de la disparue où a été observée une minute de silence. Alors que l'infirmière a été vue vivante pour la dernière fois dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, l’enquête continue de piétiner malgré la détention provisoire de son mari, Cédric Jubillar, qui continue de clamer son innocence depuis la prison de Seysses. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.