Affaire Jubillar : des gendarmes spécialisés dans les fouilles souterraines ont effectué des recherches ces derniers jours

Des recherches souterraines ont été effectuées autour de l'habitation de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines (Tarn) ces derniers jours, a appris franceinfo ce mercredi. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des fleurs et des bougies étaient encore déposées devant le domicile de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines (Tarn), le 7 septembre 2021.  (MARIE PIERRE VOLLE / MAXPPP)

Des gendarmes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) d'Oloron-Sainte-Marie, spécialisés dans les fouilles souterraines, ont effectué des recherches autour du domicile de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines (Tarn) lundi et mardi, a appris franceinfo de sources proches mercredi 6 octobre, confirmant une information de La Dépêche du Midi. Ces recherches n'ont rien donné, selon les informations de France Bleu Occitanie.

Delphine Jubillar, infirmière et mère de deux enfants, est portée disparue depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Depuis près d'un an maintenant, de nombreuses recherches ont été effectuées. Son domicile a été fouillé plusieurs fois par les gendarmes, notamment lors de perquisitions en décembre 2020 et en juin 2021, quand une clé USB et des cartes mémoires ont été saisies.

Au moment de sa disparition, l'infirmière était en cours de séparation de son mari, Cédric Jubillar, qui a été mis en examen pour "homicide involontaire sur conjoint" et placé en détention provisoire en juin 2021. Depuis, il nie les faits et a demandé plusieurs fois sa remise en liberté, ce qui lui est pour l'instant refusé à chaque fois. Cédric Jubillar sera auditionné par le juge d'instruction le 15 octobre 2021, dans le cadre de l'information judiciaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Disparition de Delphine Jubillar

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.