Meurtre d'Alexia Daval : sous la pression de ses beaux-parents, Jonathann Daval a craqué

Les parents d'Alexia Daval ont obtenu ce qu'ils attendaient lors de la reconstitution du meurtre de leur fille lundi 17 juin : des aveux complets de la part de leur gendre.

France 3

Pour les besoins de la reconstitution, les parents d'Alexia Daval sont revenus lundi 17 juin dans le bois de Haute-Saône où le corps de leur fille a été retrouvé en partie calciné en octobre 2017. Alors qu'il l'avait toujours nié, leur gendre a reconnu cette fois être l'auteur de la crémation de son épouse. Des aveux après un face-à-face avec sa belle-famille. "Ce n'était pas facile, mais on y est parvenus. Alexia va peut-être pouvoir reposer un peu en paix maintenant", a expliqué Isabelle Fouillot, la mère de la victime.

La dispute a dérapé

La reconstitution avait commencé tôt lundi au domicile du couple sur les lieux du crime. Jonathann Daval a reconnu qu'il avait eu une violente dispute avec sa femme avant de l'étrangler. Il a tout raconté en détail. Depuis un an et demi, il a souvent changé de versions. Ses avocats se disent soulagés par ces derniers aveux. Ce soir, Jonathann Daval a retrouvé la prison de Dijon (Côte-d'Or). Son procès pourrait avoir lieu fin 2020. Il encourt trente ans de réclusion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jonathann Daval, soupçonné du meurtre de sa femme, Jean-Pierre et Isabelle Fouillot, les parents de la jeune femme, le 8 novembre 2017 à Gray
Jonathann Daval, soupçonné du meurtre de sa femme, Jean-Pierre et Isabelle Fouillot, les parents de la jeune femme, le 8 novembre 2017 à Gray (SEBASTIEN BOZON / AFP)