Affaire Troadec : la police fouille de nouveau la propriété d'Hubert Caouissin

La police judiciaire de Nantes s'est rendue, mardi, dans la ferme de l'auteur présumé du meurtre des quatre membres de la famille originaire d'Orvault.

Des officiers de police procèdent aux fouilles des environs de la maison d\'Hubert Caouissin, le 9 mars 2017 à Pont-de-Buis (Finistère). 
Des officiers de police procèdent aux fouilles des environs de la maison d'Hubert Caouissin, le 9 mars 2017 à Pont-de-Buis (Finistère).  (FRED TANNEAU / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les recherches ont repris à Pont-de-Buis-lès-Quimerch, dans le Finistère. La police judiciaire de Nantes s'est rendue, mardi 13 juin, dans la propriété d'Hubert Caouissin, l'auteur présumé du meurtre, en février dernier, des quatre membres de la famille Troadec. "Les enquêteurs se sont rendus sur place pour réexaminer la scène de crime", a indiqué le parquet de Nantes.

Hubert Caouissin avait reconnu en garde à vue avoir tué puis démembré les époux Troadec, Pascal et Brigitte (tous les deux âgés de 49 ans), ainsi que leurs deux enfants Sébastien (21 ans) et Charlotte (18 ans). Il aurait agi à cause d'un différend à propos d'un supposé trésor qui n'aurait pas été partagé lors d'un héritage.

Une nouvelle convocation jeudi

Ces nouvelles fouilles interviennent quelques jours après la deuxième audition d'Hubert Caouissin, la semaine dernière. Il a été entendu pendant cinq heures par les juges d'instruction en charge du dossier. L'interrogatoire portait précisément sur le transport des corps depuis la maison d'Orvault (Loire-Atlantique) jusque dans la ferme située dans le Finistère.

Selon les informations du Télégramme, Hubert Caouissin sera de nouveau convoqué devant les juges, jeudi 15 juin. Dans cette affaire, sa compagne Lydie Troadec, la sœur de Pascal Troadec, a également été mise en examen et placée en détention.