Cet article date de plus de dix ans.

Deux noyades en Gironde, interventions en série des secours sur les plages prises d'assaut

Avec l'arrivée subite du printemps et de températures déjà quasi-estivales, les plages de Gironde ont été prises d'assaut. Les secouristes ont multiplié les interventions. Un surfeur et une baigneuse ont péri noyés.
Article rédigé par Gilles Halais
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Maxppp)

Un surfeur de 36 ans est mort en fin de matinée sur la plage de Lacanau-Océan, après avoir été ramené, en état d'arrêt cardiaque, sur le rivage par des témoins. Les secouristes n'ont pas réussi à le ranimer.

Dans l'après-midi, sur la plage du Porge à une quinzaine de kilomètres plus au sud, trois nageurs ont été mis en difficulté par des baïnes, de forts courants qui entraînent vers le large. Une jeune femme de 22 ans est décédée, une autre de 23 ans a été hospitalisée à Arès dans un état grave.

L'Océan "n'est pas un lac" (pompiers)

Un peu plus tard, de nouveau sur la plage de Lacanau-Océan, trois baigneurs de 13, 16 et 26 ans ont été entraînés par des courants. Ils ont été secourus et hospitalisés mais leurs jours ne sont pas en danger.

Les sapeurs-pompiers de Gironde multiplient les appels à la prudence : l'océan "n'est pas un lac", souligne un porte-parole.
Les plages du littoral girondin ont connu ce week-end une véritable ruée avec le retour, pour la première fois de la saison, de températures avoisinnant les 27-28 degrés. Des premières châleurs cependant accompagnées d'une forte houle. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.