De nouveaux survols de Paris par des engins volants

Pour la deuxième nuit consécutive, des engins volants qui pourraient être des drones ont été repérés dans le ciel parisien. La piste terroriste serait écartée. Il pourrait s'agir de passionnés qui se livreraient à des provocations dans un Paris sous Vigipirate et donc quadrillé par des policiers et des soldats.

(Encore des drones signalés au-dessus de Paris - photo prétexte © MAXPPP)

Ce sont notamment des policiers qui ont vu des engins volant à faible altitude, à différents endroits de Paris, entre 23h et 2h du matin. On parle de drones comme la nuit précédente mais les autorités ne sont pas encore catégoriques sur la nature de ces objets volants. Ce qui est confirmé, c'est qu'il y a au moins cinq survols de Paris cette nuit. D'abord aux abords de la place de la Concorde comme la nuit précédente, puis un autre engin a été vu le long de la Seine au niveau de la tour Eiffel et Porte de Saint-Cloud. Comme mardi, personne n'a été interpellé.

En deux nuits, dix survols de la capitale ont donc été signalés, les enquêteur n'écartent aucune hypothèse surtout pas celle de plaisantins qui s'amusent à voir les médias et les forces de l'ordre s'activer autour de ces mystérieux survols.

Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a réagi mercredi à ces nouveaux survols, indiquant qu'il s'agit d'"un sujet qui bien sûr doit mobiliser pour trouver les auteurs de ces survols ". Il a précisé qu'une enquête était en cours et que "tout est fait et mis en œuvre pour retrouver ces auteurs ". "Il n’y a pas d’inquiétude à avoir, par contre il y a une vigilance, il faut prendre ces sujets-là très au sérieux. Ce n’est pas une spécificité française ", a-t-il ajouté.

 A LIRE AUSSI ►►► Faut-il avoir peur des drones ?