Trois jeunes dont deux adolescents tués dans une fusillade à Marseille

Ils sont tombés sous les rafales d'armes automatiques. C'est un énième règlement de comptes sur font de trafic de drogue dans la cité phocéenne.

FRANCE 3

La scène s'est déroulée dans la nuit de samedi 24 à dimanche 25 octobre dans les quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône). C'est dans une cage d'escalier que trois jeunes ont été tués. Il était 2h30 du matin dans la cité des Lauriers.
Selon les premiers témoignages, quatre hommes à bord de deux voitures se sont arrêtés à l'entrée de l'immeuble en question et ont tiré à l'arme automatique plus de 20 balles, tuant deux adolescents et un jeune de 24 ans connu des services de police. Son père, bien que fataliste, n'est pas surpris. "Il n'a eu aucune chance. Il est tombé dans un véritable guet-apens. Ils savent le risque qu'il y a de rentrer dans ce milieu-là. Mais c'est de l'argent facile. Ils sont aveuglés par l'argent facile. Je pense qu'ils n'arrivent pas à se mettre dans la tête que la vie n'a pas de prix".

11 morts depuis le début de l'année

Les premiers éléments de l'enquête laissent penser qu'il s'agirait d'un règlement de comptes à l'intérieur d'un même réseau. Les jeunes dealers auraient perdu de la drogue et de l'argent. Les chefs de réseaux les auraient tués pour les punir et faire un exemple. En mai dernier, 20 personnes avaient été arrêtées dans la cité des Lauriers. Depuis le début de l'année à Marseille, 11 personnes sont mortes suite à un règlement de comptes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bâtiment de la cité des Lauriers où les trois hommes sont morts, le 25 octobre 2015 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Le bâtiment de la cité des Lauriers où les trois hommes sont morts, le 25 octobre 2015 à Marseille (Bouches-du-Rhône). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)