Cet article date de plus de deux ans.

Créteil : le lycéen qui a pointé une arme factice sur sa professeure sera présenté à un juge des enfants dimanche

Le jeune homme, âgé de 16 ans, était jusque là en garde à vue.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'agression s'est produite au lycée Édouard-Branly de Créteil, dans le Val-de-Marne. (GOOGLE MAPS)

Le lycéen qui a pointé une arme factice sur une professeure, dans un lycée de Créteil (Val-de-Marne) sera présenté à un juge des enfants dimanche 21 octobre, à l'issue de sa garde à vue, a appris franceinfo de source proche du dossier. Un autre lycéen qui était aussi placé en garde à vue a été relâché samedi soir.

La scène, dont les images ont été diffusées sur les réseaux sociaux, s'est déroulée au lycée Édouard-Branly de Créteil jeudi 18 octobre. "Tu me mets absent", intime d'abord l'élève de 16 ans à l'enseignante, assise devant un ordinateur avant de se reprendre et de lui dire : "Tu me mets présent".

Emmanuel Macron a réagi samedi soir sur Twitter. "Menacer un professeur est inacceptable", déclare le président.

Procédure disciplinaire

Une arme a été saisie au domicile d'un des lycéens interpellés. L'arme utilisée est une arme factice, a indiqué une source policière à France Bleu Paris. L'enseignante est allée déposer plainte pour "menaces avec arme et diffusion d'images", vendredi après-midi, au commissariat de Créteil, accompagnée par sa hiérarchie, a indiqué le rectorat de l'académie de Créteil à France Bleu Paris.

Le rectorat de l'académie de Créteil fait part de son "indignation" et condamne avec fermeté ces actes. "Que l'arme soit factice ou non, c'est un geste inacceptable" commente-t-on à l'académie. Une procédure disciplinaire sera engagée à l'encontre des élèves impliqués.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.