Cet article date de plus de cinq ans.

Comment Philippe Candeloro, Alain Bernard et Sylvain Wiltord ont échappé au crash en Argentine

Les trois sportifs auraient pu se trouver parmi les victimes du drame qui a eu lieu lundi, sur le tournage de l'émission de télé-réalité "Dropped". Ils sont sous le choc.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien footballeur Sylvain Wiltord, le 28 janvier 2014 à Paris. (  MAXPPP)

Ils sont miraculés. Le crash de deux hélicoptères dans la province de La Rioja (Argentine) a entraîné la mort de dix personnes, dont huit Français qui participaient à l'émission de téléréalité "Dropped" de TF1, qui rassemblait des sportifs tricolores. Parmi eux, la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine

D'autres sportifs de haut niveau s'étaient aussi embarqués dans l'aventure. C'est notamment le cas d'Alain Bernard, de Philippe Candeloro, de Sylvain Wiltord ou encore de Jeannie Longo. Ils ont échappé au pire. 

Alain Bernard sauvé pour une question de poids

L'ancien nageur, champion olympique, a échappé de peu à la mort. Alain Bernard devait être dans l'un des deux hélicoptères accidentés, selon Le Parisien (article abonnés). "Mais pour une question de poids, il a finalement été demandé au nageur d’embarquer dans un troisième hélicoptère qui était sur le point de décoller quand s’est produit l’accident", rapporte L'Equipe. "C'est bon, je suis vivant", a lancé, via un SMS, Alain Bernard à son ami et conseiller Robert Leroux pour le rassurer. 

Philippe Candeloro attendait le prochain vol

Egalement présent en Argentine, l'ancien patineur Philippe Candelero est sous le choc. Son agent Alain Leblond, cité par Europe 1, lui a parlé "très peu de temps après la tragédie". "Il était essoufflé, tremblant. Il sanglotait, il était vraiment très choqué. Il ne comprend pas pourquoi eux, et pas lui." Philippe Candeloro attendait la prochaine rotation des hélicoptères, avec d'autres candidats, à 500 m des lieux du crash. "Ils avaient les yeux bandés [selon une des règles de ce jeu de télé-réalité] et ont d’abord entendu un bruit énorme. Ensuite, ils ont couru vers l’accident, les hélicos en flammes. Ils n’ont rien pu faire. L’horreur absolue."

Sylvain Wiltord, éliminé, était rentré à Paris

"Je suis triste pour mes amis, je tremble, je suis horrifié, je n'ai pas de mots, je ne veux rien dire."

En un tweet, l'ancien footballeur Sylvain Wiltord a fait part de son désarroi. L’ex-international avait accepté de participer à l’émission de TF1. Eliminé au cours du jeu, il était rentré à Paris plus tôt que ses acolytes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.