Mort de Florence Arthaud : le souvenir de Philippe Poupon

Sur le plateau du 13h de France 2, le navigateur français rend hommage à son amie décédée dans une collision d'hélicoptères en Argentine lundi 9 mars.

FRANCE 2

C'est une relation de 40 ans qui s'arrête tragiquement. Sur le plateau d'Élise Lucet, le navigateur Philippe Poupon raconte sa longue amitié avec Florence Arthaud. "On s'est rencontré à Newport aux États-Unis en 1976. C'était l'arrivée de la transat' que Tabarly avait gagné, on allait là-bas pour récupérer les bateaux et les ramener en Europe. (...)Elle était pétillante déjà, parée pour l'aventure".

"Une très bonne équipière"

Philippe Poupon se souvient aussi des premières compétitions avec la navigatrice. "Rapidement, on s'est retrouvé sur les mêmes courses, la première route du Rhum en 1978. C'était le début de notre aventure commune. On a eu des chemins en parallèle, on a navigué ensemble".
De cette transatlantique en duo, le marin a le souvenir d'une navigation facile. "Florence était une très bonne équipière, en qui on pouvait faire entièrement confiance".

Le JT
Les autres sujets du JT
La navigatrice Florence Arthaud teste la radio de son voilier, le 25 juillet 1997, à Arcachon (Gironde), avant la course en solitaire du Figaro.
La navigatrice Florence Arthaud teste la radio de son voilier, le 25 juillet 1997, à Arcachon (Gironde), avant la course en solitaire du Figaro. (DERRICK CEYRAC / AFP)