Le destin hors du commun de Florence Arthaud

Florence Arthaud est décédée tragiquement lundi 9 mars dans un crash d'hélicoptères en Argentine.

FRANCE 2

La navigatrice Florence Arthaud faisait partie des huit victimes françaises de la collision de deux hélicoptères en Argentine lundi 9 mars. Elle participait à l'émission d'aventure "Dropped".

Juste avant son départ en Argentine, la navigatrice avait corrigé les épreuves d'un livre dans lequel elle y raconte sa vie "Cette nuit, la mer est noire". Elle revient sur ses exploits, mais y parle aussi du risque et de la mort. Un ouvrage né d'une volonté de témoigner après une chute en mer qui a failli lui coûter la vie il y a quatre ans. La mort justement, au fil des pages, la navigatrice l'évoque souvent. "La crainte de mourir est pour moi la seule vraie terreur (...) La vie est un cadeau, il faut la vivre pleinement et croire toujours en son destin", a-t-elle écrit.

Pour son père

Son livre, Florence Arthaud voulait le dédier à son père, patron des éditions Arthaud et grand navigateur lui aussi, décédé en novembre dernier. "J'ai gagné cette Route du Rhum 1990, dans des conditions où j'aurais pu abandonner mille fois (...) Mon père m'attendait à l'arrivée, il m'a serrée fort dans ses bras. Ce jour-là, j'ai senti qu'il était fier de moi", déclare dans ses mémoires la navigatrice.

Le livre devait sortir en mai prochain, mais il sera finalement publié dans une semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Florence Arthaud, à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), avant le départ de la Route du Rhum, le 31 octobre 2014.
Florence Arthaud, à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), avant le départ de la Route du Rhum, le 31 octobre 2014. (JEAN-MARIE LIOT / AFP)