Contrôle de police à Paris : une plainte déposée contre le conducteur et contre X

Publié Mis à jour
Contrôle de police à Paris : une plainte déposée contre le conducteur et contre X
Article rédigé par
L. Feuerstein, N. Perez, B. Barnier, C. Cormery, A. Zouioueche, P. Gueny - franceinfo
France Télévisions

Mercredi 8 juin, la famille de la passagère mortellement blessée par des tirs de policiers a décidé de porter plainte contre X et contre le conducteur du véhicule, qui avait refusé d'obtempérer.

La famille de Rayana, 21 ans, abattue sur son siège par des policiers samedi 4 juin, a porté plainte mercredi 8 juin, contre le conducteur et contre X, en attendant que l'enquête détermine le responsable du coup de feu. "Pour quelle raison ils ont été amenés à tirer sur elle ? (…) on peut dire quand même que ce conducteur, ce n'était pas Mesrine. Donc comment on en est arrivé à tirer sur cette voiture dans ces conditions, sans avoir pris d'autres précautions, comme tirer dans les pneus ?", interroge Me. Sylvie Naochovitch, avocate de la famille de Rayana. 

Pas de poursuites pour les policiers

Samedi 4 juin, trois policiers ont contrôlé une voiture sur le boulevard Barbès, à Paris. À l'intérieur se trouvaient deux hommes et deux jeunes filles, qu'ils raccompagnaient après une soirée. Le conducteur a refusé de s'arrêter.  "Je vois deux policiers se mettre au niveau des fenêtres, devant. J'ai eu le temps de  ne rien entendre. (…) [Les policiers] ont cassé les vitres avec leurs armes. Les coups de feu et la voiture qui repart, ça se passe en même temps", témoigne Inès, passagère du véhicule. Les policiers sont sortis de garde à vue, sans poursuites, mardi 7 juin. Une information judiciaire a été ouverte à leur encontre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.