Cet article date de plus de cinq ans.

Christophe Rocancourt apparaît aussi dans l'affaire du vol de cocaïne à la PJ de Paris

L'"escroc des stars" est déjà impliqué dans le dossier des fuites qui ont provoqué la mise en examen du patron de la police judiciaire parisienne, Bernard Petit.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Christophe Rocancourt, le 6 octobre 2007 à Avignon (Vaucluse). (MAXPPP)

"L'escroc des stars" impliqué dans une nouvelle affaire ? Christophe Rocancourt, déjà lié au dossier qui a provoqué la mise en examen du directeur de la police judiciaire parisienne, Bernard Petit, apparaît aussi dans celui du vol de 52 kg de cocaïne à la brigade des stups, selon Le Parisien du vendredi 6 février. Christophe Rocancourt est en effet convoqué vendredi après-midi par un juge d'instruction pour cette affaire.

Un lien avec le policier soupçonné d'avoir volé la drogue

Motif de cette convocation ? Selon Le Parisien, Christophe Rocancourt devrait être mis en examen pour "blanchiment de trafic de stupéfiants et complicité de recel de détournement". Il s'agira alors de la dixième personne, dont sept policiers, mise en cause dans ce vol commis au 36, quai des Orfèvres en juillet dernier. 

Selon l'enquête du Parisien, Christophe Rocancourt aurait noué connaissance en prison, à Fleury-Mérogis (Essonne), avec Jonathan G., le policier mis en examen et incarcéré le 6 août 2014 pour le vol de la cocaïne dans les locaux de la police judiciaire parisienne.

Dans le quartier VIP de la maison d'arrêt, Jonathan G. lui demande son aide pour récupérer,  selon Le Monde, 200 000 euros en liquide, dont 150 000 euros cachés dans le lac de Créteil (Val-de-Marne).

50 000 euros dans un sac de sport

Christophe Rocancourt, explique Le Parisien, a fait appel à un de ses proches, un visiteur régulier du parloir surnommé "Yoss". "Yoss" prend contact avec le frère du policier, Donovan, qui récupère dans les eaux glaciales une somme de 50 000 euros dans un sac de sport. Il la remet à Yoss. Celui-ci disperse l'argent entre plusieurs personnes et en cache une partie.

 "Yoss" a été mis en examen, tout comme Donovan, incarcéré le 17 janvier. L'avocat de Christophe Rocancourt, lui, estime qu'on s'acharne sur son client, en détention au moment des faits.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.