Charente-Maritime : une enquête ouverte après l'interpellation d'un forcené retranché chez lui

Cet homme avait retenu chez lui quatre membres de sa famille avec une arme.

Un homme avait retenu chez lui quatre membres de sa famille avec une arme, à Authon-Ébéon (Charente-Maritime).
Un homme avait retenu chez lui quatre membres de sa famille avec une arme, à Authon-Ébéon (Charente-Maritime). (GOOGLE MAPS)

Le parquet de Saintes (Charente-Maritime), a ouvert une enquête pour violences volontaires avec arme et mise en danger de la vie d'autrui, après la prise d'otages qui a duré 16 heures vendredi à Authon-Ébéon, rapporte France Bleu La Rochelle, samedi 2 février. Un homme, homme âgé de 30 ans, a retenu chez lui, sous la menace d'une arme, quatre membres de sa famille, sa femme, mais aussi sa mère, sa sœur et le bébé de cette dernière, à son domicile.

Juste après sa reddition, l'homme a été pris en charge par des médecins. Samedi matin, il était toujours examiné au service psychiatrie d'un hôpital de Charente-Maritime. Les médecins doivent estimer son degré de responsabilité et si son état est compatible ou non avec une garde à vue. L'épouse, la mère et la sœur du suspect sont interrogées par les gendarmes de Saint-Jean-d'Angély, pour comprendre le déroulement des faits.

Vendredi, les forces de l'ordre ont négocié avec le forcené une partie de la journée. Il menaçait de se suicider, a indiqué une source à franceinfo. Cet homme est connu de la justice pour des faits de droit commun. Il est décrit comme alcoolique et solitaire par ses voisins et avait été suivi en psychiatrie, précise France Bleu La Rochelle.