Ce que l'on sait du cambriolage du domicile de Bernard Tapie et son épouse en Seine-et-Marne

L'homme d'affaires de 78 ans et sa femme ont été agressés en pleine nuit par des cambrioleurs à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
L'homme d'affaire Bernard Tapie lors d'une interview au siège du "Parisien", à Paris, le 30 janvier 2020. (MAXPPP)

L'homme d'affaires Bernard Tapie et son épouse Dominique ont été agressés et violentés dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril, lors du cambriolage à leur domicile de Combs-la-Ville (Seine-et-Marne),  à une quarantaine de kilomètres de Paris. Les malfaiteurs ont dérobé plusieurs objets de valeur, avant de s'enfuir. Franceinfo fait le point sur ce que l'on sait de cette affaire.

Une agression en pleine nuit

Quatre cambrioleurs, cagoulés et vêtus de noir, se sont introduits dans le domicile des époux Tapie, peu après minuit"Ils ont été réveillés par des lampes torches dans la figure, selon un proche du dossier cité par Le Parisien. Les agresseurs voulaient savoir où se trouvait le coffre. Ils se sont acharnés sur Dominique, en la frappant au visage." 

Les policiers sécurisent les abords du domicile de Bernard Tapie à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne), le 4 avril 2021. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Le couple ligoté et frappé à plusieurs reprises

Bernard Tapie, âgé de 78 ans, a reçu un coup de matraque de la part des cambrioleurs, selon la procureure de Melun, Béatrice Angelelli. L'homme d'affaires et son épouse ont aussi été ligotés à l'aide de câbles électriques, puis molestés. C'est Dominique Tapie qui a réussi à donner l'alerte, en se réfugiant chez une voisine, vers 1 heure du matin. Elle a été transportée à l'hôpital de Fontainebleau pour des examens, mais son état n'a pas requis d'hospitalisation. "Elle a reçu plusieurs coups, mais elle va bien, a déclaré à son sujet à l'AFP Rodolphe Tapie, le petit-fils de l'ancien ministre de la Ville. Toute ma famille les a rejoints sur place, ils sont bien entourés." Il s'était également exprimé sur Twitter, plus tôt dans la matinée.

Dominique Tapie "a été tirée par les cheveux parce qu'il y avait un trésor qu'il fallait trouver... Bien entendu, il n'y avait pas de trésor et la violence a été d'autant plus forte qu'ils ne trouvaient rien", a déclaré sur place le maire LR de la ville, Guy Geoffroy, qui a vu le couple après l'agression. Elle "a pris pas mal de coups, son visage en porte les traces. Ils sont en état de choc, mais c'est du solide les Tapie", a-t-il ajouté. "Ils sont extrêmement marqués physiquement, ils ont pris beaucoup de coups, a résumé sur BFMTV Stéphane Tapie, le fils de l'homme d'affaires. J'ai été très choqué de voir ma belle-mère aussi marquée."

L'Elysée a confirmé que le président de la République, Emmanuel Macron, avait appelé Bernard Tapie pour prendre de ses nouvelles. Ce dernier, qui souffre d'un cancer de l'estomac et de l'œsophage, n'a pas souhaité être emmené par les secours. Il a assuré qu'il allait "très bien" à nos confrères de BFMTV.

Plusieurs objets de valeur leur ont été dérobés

Les cambrioleurs "cherchaient de l'argent", a continué Stéphane Tapie, qui a confirmé que son père n'avait plus de téléphone, comme il l'avait dit dans un tweet dans la matinée. Ils sont repartis avec plusieurs objets de valeur : deux montres, dont une Rolex, des boucles d'oreilles, des bracelets et une bague ont notamment disparu du domicile du couple, précise l'AFP. 

Aucune interpellation à ce stade

Les cambrioleurs ont pris la fuite après l'agression et personne n'a pour le moment été interpellé. Selon Le Parisien, un gant appartenant aux malfaiteurs aurait été retrouvé sur les lieux. 

Après avoir été dans un premier temps dirigée par le parquet de Melun (Seine-et-Marne), l'enquête a été reprise par le parquet de Paris, a appris franceinfo de source judiciaire. "L'enquête, suivie des chefs de vol en bande organisée, séquestration pour faciliter la commission d'une infraction en bande organisée et association de malfaiteurs, est toujours confiée à la Direction régionale de la police judiciaire de Versailles", a-t-on appris de même source.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.