Ce que l'on sait de la soirée "Projet X" qui a dégénéré aux Invalides à Paris

Des heurts ont éclaté samedi soir sur l'esplanade des Invalides à Paris entre des jeunes participant à une soirée improvisée et la police, venue interrompre la fête.

L\'esplanade des Invalides à Paris le 30 mai 2020.
L'esplanade des Invalides à Paris le 30 mai 2020. (MAXPPP)

La fête a tourné court. Des affrontements ont éclaté, samedi 28 juin, dans la soirée, sur l'esplanade des Invalides à Paris. Les heurts ont opposé des jeunes qui participaient à une soirée improvisée à des forces de l'ordre venus interrompre les festivités. Voici ce que l'on sait de cet événement organisé sur les réseaux sociaux intitulé "Projet X".

Une soirée inspirée d'un film

Projet X est le titre d'un film américain sorti en 2012 et devenu culte. Il racontait l'histoire d'une fête géante organisée par des adolescents, qui virait à la catastrophe à cause de son ampleur. Cette comédie a, dès sa sortie, inspirée des fêtes similaires. Notamment à Houston (Texas), où un adolescent était mort, raconte ABC. Mais aussi dans le Var, où les organisateurs avaient été condamnés à de la prison ferme, rappelle le HuffPost.

Une invitation lancée sur les réseaux sociaux 

L'appel à se réunir pour cette soirée intitulée "Projet X" aux Invalides a été lancé sur les réseaux sociaux et a circulé discrètement. L'événement a fini par réunir près de 2 000 participants, selon la préfecture de police, contactée par franceinfo. 

Anaëlle, une Parisienne de 19 ans, venue avec deux amies, a raconté à l'AFP en avoir "entendu parler sur les réseaux". "On était quelques centaines, il y avait un peu de musique, des gens avec des enceintes mais rien d'organisé", a-t-elle décrit.

Des tensions avec la police

Les incidents ont débuté peu avant minuit sur les pelouses de l'esplanade. Des jeunes qui s'y étaient réunis ont lancé des projectiles sur des véhicules des forces de l'ordre arrivés sur les lieux pour mettre fin à la soirée, comme en témoignent les vidéos d'un journaliste de Brut.

"C'est parti en vrille, a témoigné Anaëlle. Il y a des gens qui ont commencé à se lancer des bouteilles à la tête. En deux secondes, la police est arrivée, on était encerclé, ils ont commencé à tirer des lacrymos."

Des fêtards dispersés à 3 heures du matin

Plus d'une heure et demie après le début de l'intervention des forces de l'ordre, le calme n'était toujours pas revenu sur l'esplanade des Invalides. Vers 1h30, quelques dizaines de jeunes très mobiles étaient encore sur place, à jeter des bouteilles, parfois les uns sur les autres, mais aussi sur les policiers, comme le montrent les vidéos d'un journaliste de RT France.

Les forces de l'ordre ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser les fêtards les plus récalcitrants, comme l'attestent les images d'un reporter indépendant.

Plusieurs fois évacués, les fêtards sont revenus à plusieurs reprises sur l'esplanade, selon une source proche du dossier à franceinfo. Les forces de l'ordre sont finalement parvenues à disperser la foule peu après 3 heures du matin.

Cinq personnes interpellées

Selon la préfecture de police, cinq personnes, dont un mineur, ont été interpellées et placées en garde à vue pour violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique. Neuf policiers ont été blessés, dont un qui a dû être conduit à l'hôpital, et deux voitures de police ont été abîmées.