Cambriolages : le fléau de l'été

En France le nombre de cambriolages a augmenté ces derniers jours. Ils ont lieu la nuit quand nous dormons les fenêtres ouvertes. Des vols "par escalade" à la technique bien rodée.

Voir la vidéo
France 3

En plein été, beaucoup de fenêtres sont ouvertes et les voleurs en profitent. Cet appartement au premier étage à Paris a été visité la semaine dernière. 1 000 € d'appareil photo et la carte bleue de l'occupant ont été dérobés. Cet été, rien qu'à Paris, il y a déjà eu une centaine de cambriolages de ce type.

Des vols sans effraction

Des cambriolages souvent nocturnes très traumatisants, car les habitants se retrouvent parfois face à face avec leurs voleurs. Dans une autre maison, un homme a escaladé la goutière jusqu'au premier étage.  "Les personnes sont venues et ont pris des documents d'identité et de l'argent. Maintenant malgré la chaleur, les fenêtres sont fermées", témoigne une victime de cambriolage. Après un vol sans effraction, les victimes ne sont pas toujours remboursées. Seule une personne sur deux est assurée contre ce type de cambriolages.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les cambrioleurs ont agi dans les départements des Bouches-du-Rhône, des Alpes-Maritimes, du Var et du Vaucluse. (Photo d\'illustration)
Les cambrioleurs ont agi dans les départements des Bouches-du-Rhône, des Alpes-Maritimes, du Var et du Vaucluse. (Photo d'illustration) (MAXPPP)