Calvados : une personne placée en garde à vue dans l'enquête sur le café empoisonné à l'hôpital de Bayeux

Une substance, utilisée pour endormir ou anesthésier les patients, avait été versée dans le café bu par le personnel de l'hôpital
Article rédigé par franceinfo - avec France Bleu Normandie
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une infirmière prépare une injection pour l'anesthésie d'un patient. Image d'illustration. (OLIVER BERG / DPA)

Une personne a été placée en garde à vue mardi 25 juin dans l'enquête sur le café empoisonné à l'hôpital de Bayeux (Calvados) la semaine dernière, rapporte France Bleu Normandie, confirmant une information de Ouest France.

Selon le parquet de Caen, il s'agit d'un membre du personnel - on ignore pour le moment si c'est un homme ou une femme - âgé de 49 ans. Cette personne est soupçonnée d'avoir versé de l'Hypnovel dans le café bu par ses collègues. Dans le milieu médical, cette substance est généralement utilisée pour endormir ou anesthésier. 

Mercredi dernier, le 19 juin, quatre salariés de l'hôpital de Bayeux avaient perdu conscience ou s'étaient retrouvés somnolents, après avoir bu ensemble un café aux urgences. Rapidement pris en charge par leurs collègues, les soignants vont désormais mieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.