Brest : une quarantaine de personnes hospitalisées après une intoxication au monoxyde de carbone

Sept personnes sont restées hospitalisées pour observation ce lundi matin. 

45 personnes ont été victimes d\'une intoxication au monoxyde de carbone à Brest dimanche 31 mars. 
45 personnes ont été victimes d'une intoxication au monoxyde de carbone à Brest dimanche 31 mars.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Une quarantaine de personnes ont été hospitalisées durant la soirée du dimanche 31 mars à Brest après une intoxication au monoxyde de carbone dans le quartier de Lambézellec, rapporte France Bleu Breizh Izel. L'alarme s'est déclenchée dans un immeuble de huit étages, aux alentours de 21 heures. Les habitants ont également senti une mauvaise odeur.

45 personnes ont été victimes de cette intoxication. Elles ont été évacuées et transportées vers les hôpitaux brestois pour des examens. L'inspection est toujours en cours mais, a priori, la cause de cette intoxication serait un problème sur une chaudière à gaz d'un appartement du quatrième étage. Sept personnes sont restées hospitalisées pour observation ce lundi matin, les autres sont relogées.

Chaque année en France, le monoxyde de carbone est responsable de l’intoxication de plusieurs milliers de personnes, mortelle dans une centaine de cas. Souvent lié à des appareils de chauffage à combustion mal réglés, le monoxyde de carbone produit plusieurs symptômes qui doivent alerter s'ils sont observés chez plusieurs personnes dans une même pièce : maux de têtes, nausées, vomissements.