Aubervilliers : un convoyeur de fonds disparaît avec 1 million d'euros

Un convoyeur de fonds a pris la fuite au volant de son fourgon blindé lundi 11 février au matin à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). La journaliste Élise Ferret, sur place, fait le point.   

FRANCE 3

L'affaire du convoyeur de fonds parti au volant de son fourgon blindé lundi 11 février au matin à Aubervilliers rappelle celle de Toni Musulin. L'homme est âgé de 28 ans et a disparu. Mais que s'est-il passé exactement ?  "À 6 heures du matin, à l'angle de l'avenue de la République et de l'avenue Jean Jaurès, à Aubervilliers,  deux convoyeurs de la société Loomis chargent le distributeur d'une agence bancaire, une agence de la BNP. À ce moment précis, le chauffeur du fourgon prend la fuite. Il abandonne le véhicule juste une rue derrière les deux avenues, et il part avec 60 sacs remplis d'argent, soit environ 1 million d'euros", relate la journaliste Élise Ferret en direct sur place.  

A-t-il agi sous la contrainte ?

"La brigade de répression du banditisme est chargée des investigations, selon une source policière", poursuit-elle. À ce stade, "il n'est pas impossible que le chauffeur ait agi sous la contrainte de braqueurs et qu'il ait été contraint donc d'abandonner le véhicule et l'argent". En 2009, un autre convoyeur de fonds, Toni Musulin avait lui aussi disparu au volant de son fourgon blindé avec plus de 11 millions d'euros. Mais l'homme s'était lui-même rendu à la police après une cavale d'une dizaine de jours. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un fourgon blindé de la société Loomis. (illustration)
Un fourgon blindé de la société Loomis. (illustration) (MOUILLAUD RICHARD / MAXPPP)