Bordeaux : deux immeubles s'effondrent, trois personnes blessées dont une grièvement, les habitants évacués

L'un des bâtiments était vide et en travaux, le deuxième était habité. Il est "presque miraculeux" qu'il n'y ait pas de mort, estiment les pompiers. Par crainte d'un effet domino, le quartier est évacué.

Article rédigé par
avec France Bleu Gironde - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Deux immeubles se sont effondrés rue de la Rousselle à Bordeaux, le 21 juin 2021. (YVAN PLANTEY / RADIO FRANCE)

Deux immeubles se sont effondrés dans la nuit de dimanche à lundi près de la porte de Bourgogne, au centre de Bordeaux, rapporte France Bleu Gironde. L’évacuation des habitants du quartier est en cours par les pompiers puisqu’"on craint un effet domino sur les immeubles en face, qui ont été fragilisés", a expliqué le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic. 

Le bilan définitif est de trois blessés, dont un "très grave", selon les secours. Il s'agit d'un homme de 28 ans évacué au CHU Pellegrin. D'après les pompiers, il était enseveli sous les gravats, après avoir chuté du quatrième étage. Il était en train de faire la fête avec cinq autres amis qui évoquent un "film d’horreur", avec le sol qui se dérobe sous leurs pieds. Eux ont réussi à se mettre à l’abri sur une corniche. Les pompiers leur ont porté secours avec une nacelle munie d‘un bras articulé. Ils ont été évacués vers le Palais des sports de Bordeaux transformé en hébergement d’urgence.

Un autre immeuble s'était effondré mercredi 

Les pompiers ont été appelés peu après minuit pour cet effondrement qui s'est produit aux 19 et 21 rue de la Rousselle pour une raison encore inconnue. L'un des immeubles était "vétuste et en travaux", mais l'autre était habité par neuf personnes, précise France Bleu. "Nous n’avons pas d’information quant à l’origine de l’effondrement" de ces logements situés près de la Porte de Bourgogne, a précisé le lieutenant-colonel Arnaud Mendousse au micro de France Bleu Gironde.

Les pompiers ont déployé de gros moyens, notamment avec des chiens pour fouiller les décombres, et près de 70 secouristes mobilisés et une vingtaine de véhicules. Il est "presque miraculeux" qu'il n'y ait pas de mort, selon le lieutenant-colonel Esselin. Une trentaine de riverains des immeubles voisins ont été évacués. D’autres étaient bloqués à cause des gravats qui bloquaient leur entrée d’immeubles. Mercredi dernier, un immeuble de deux étages s'était effondré non loin de là, quartier Saint-Michel. Il était vide d'occupants, un arrêté de péril imminent avait déjà été pris.

Rue de la Rousselle à Bordeaux, avant et après l'effondrement de deux immeubles. (déplacez la barre blanche pour voir la rue avant et après)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.