Corrèze : la fillette retrouvée dans un coffre "commence à sourire"

Le médecin qui s'occupe de cet enfant, dont l'existence a été dissimulée par sa mère pendant près de deux ans, fait état de ses progrès.

C\'est dans cette maison de Brignac-la-Plaine (Corrèze) que la fillette a été dissimulée depuis sa naissance par sa mère. Elle a été découverte le 25 octobre 2013.
C'est dans cette maison de Brignac-la-Plaine (Corrèze) que la fillette a été dissimulée depuis sa naissance par sa mère. Elle a été découverte le 25 octobre 2013. (DIARMID COURREGES / AFP)

Elle a été découverte le 25 octobre, enfermée dans le coffre d'une voiture. Depuis, la petite Serena, dont la mère a dissimulé l'existence depuis sa naissance, est suivie à l'hôpital de Brive (Corrèze). L'enfant souffre en effet d'importants retards psychomoteurs, de poids et de taille. Lorsqu'elle a été découverte, elle était sale, déshydratée et en carence manifeste de soins. Mais son état de santé s'améliore de jour en jour, fait savoir sa pédiatre, mercredi 6 novembre sur RTL

"C'est une petite fille qui évolue. Elle commence à sourire tout juste. C'est quelque chose qu'elle a découvert. Elle commence à pleurer. Elle aime bien la compagnie. Quand elle ne peut pas en avoir, elle se manifeste de vive voix", décrit ainsi la spécialiste qui suit l'enfant. "Les pleurs, c'est rien d'autre que de montrer ses émotions, aussi bien positives que négatives. C'est déjà un bon pas en avant."