Avalanche aux Deux Alpes : les enquêteurs ont examiné la piste noire

La gendarmerie s'est rendue sur la piste de Belledonne où a eu lieu l'avalanche qui a tué trois personnes. Grégory Lespinasse fait le point sur ces investigations sur France 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte jeudi 14 janvier par le procureur de Grenoble au lendemain de l'avalanche qui a causé la mort de trois personnes, dont deux lycéens. Avant de poursuivre les auditions des témoins, la gendarmerie s'est rendue dans la matinée sur la piste noire de la station des Deux Alpes pour tenter de comprendre les raisons de ce drame. Cette pente de Bellecombe démarre à 2600 m d'altitude et un panneau indiquant le risque de niveau 4 sur 5 d'avalanche y est installé. Un filet barre la piste, il était déjà en place lorsque les différents groupes s'y sont aventurés mercredi 13 janvier.

Expliquer cette avalanche

Des pisteurs interdisent l'accès ce jeudi 14 janvier pour éviter un nouveau drame et pour laisser travailler les enquêteurs. "Sept personnes, des experts, des nivologues de Météo France cherchent à comprendre comment et pourquoi cette avalanche a pu se déclencher", explique Grégory Lespinasse, envoyé spécial de France 3. L'avalanche a emprunté un couloir très raide et très étroit avant de se terminer 500m plus bas, là où les corps des trois victimes ont été retrouvés.
Le JT
Les autres sujets du JT
Une vue des pistes des Deux Alpes (Isère), le 14 janvier 2016, au lendemain d\'une avalanche meurtrière.
Une vue des pistes des Deux Alpes (Isère), le 14 janvier 2016, au lendemain d'une avalanche meurtrière. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)