Cet article date de plus de huit ans.

Attentats : la police diffuse le portrait du troisième kamikaze du Stade de France

La police nationale a lancé ce dimanche un nouvel appel à témoins afin d'identifier "le troisième auteur décédé d'un des attentats commis le 13 novembre au Stade de France". Ses empreintes papillaires correspondent à celles d'un homme contrôlé en Grèce le 3 octobre dernier.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (L'appel à témoins diffusé dimanche soir par la police nationale © Capture d'écran)

Cet homme s'est fait exploser rue Jules-Rimet à proximité de la porte H du Stade de France, le vendredi 13 novembre. Les enquêteurs avait annoncé il y a deux jours qu'il avait été enregistré le 3 octobre dernier sur l'île grecque de Leros, en même temps qu'un autre kamikaze,

 Les deux hommes avaient ensuite pris un ferry pour le port du Pirée en Grèce, le 8 octobre. 

Un seul kamikaze du Stade de France a été identifié

Pour l'instant, un seul des trois auteurs des attentats du Stade de France a pu être identifié : Bilal Hadfi, un Français de 20 ans qui vivait en Belgique. Ces attaques à Saint-Denis, en marge du match France-Allemagne, ont fait un mort. 129 autres personnes ont été tuées au Bataclan et aux terrasses de plusieurs bars et restaurants parisiens.  

A LIRE AUSSI ►►► Attaques de Paris : Salah Abdeslam toujours en fuite

Les enquêteurs sont par ailleurs toujours à la recherche de Salah Abdeslam, l'un des suspects-clé des attaques de Paris. Il pourrait avoir été exfiltré vers la Belgique. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.