VIDEO. Quelles solutions contre l’islamisme en prison et la radicalisation des détenus ?

Faut-il isoler les détenus ou augmenter le nombre d'aumôniers musulmans ? Des spécialistes de la radicalisation islamiste en prison répondent, devant la caméra de France 2.

SOPHIE RODIER, JEAN-FRANCOIS MONIER et FREDERIC FAURE - FRANCE 2

La prison serait-elle un lieu de radicalisation islamiste ? Pour des spécialistes de la question, la réponse est positive. Ils estiment qu'il faut lutter contre le phénomène. Chérif, un des frères Kouachi, auteurs de l'attaque meurtrière à Charlie Hebdo, Amedy Coulibaly, le tueur du supermarché casher de la porte de Vincennes, Mohamed Merah, l'auteur des attaques terroristes de Toulouse en 2012 ou Khaled Kelkal en 1995... Tous sont passés par la prison.

Les surveillants de prisons se disent impuissants

Les prisons sont devenues des lieux de prosélytisme islamiste et d'embrigadement pour d'éventuelles actions terroristes. Les autorités n'arrivent pas à endiguer cette vague et les surveillants de prisons se disent impuissants lorsque ces jeunes basculent de la délinquance à l'islam radical.

L'isolement de détenus proches des idées islamistes est prôné par Guillaume Larrivé, député UMP de l'Yonne, auteur d'un rapport sur l'islamisme en prison. Quant au sociologue Farah Khosrokhavar, il estime qu'il faudrait augmenter le nombre d'aumôniers musulmans en prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue de l\'intérieur de la prison de Fresnes (Val-de-Marne), dans le quartier réservé aux hommes, le 16 juin 2011.
Vue de l'intérieur de la prison de Fresnes (Val-de-Marne), dans le quartier réservé aux hommes, le 16 juin 2011. (FRED DUFOUR / AFP)