VIDEO. Dammartin-en-Goële : les commerçants volent au secours de l'imprimerie

Après les attentats de Paris, l'appel à la générosité pour la reconstruction de l'imprimerie où les frères Kouachi se sont retranchés a été entendu.

France 3

Les commerçants de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne) ont fait un appel aux dons pour l'imprimerie où l'assaut contre les frères Kouachi a eu lieu. La générosité des personnes a permis la récolte plus de 60 000 euros.
Depuis l'assaut, les machines de l'imprimerie sont hors d'usage et les employés ne peuvent pas reprendre leur activité. Et pour cause : l'atelier est criblé de balles et les cloisons sont éventrées. Sous le choc, le patron évite de se présenter en public. Les commerçants décident donc de sauver l'imprimerie et lancent une collecte sur internet.

63 000 euros en moins d'une semaine

Les messages de soutien sont nombreux et l'élan de générosité dépasse les frontières. La démarche est concluante : en moins d'une semaine, 63 000 euros ont déjà été récoltés. "Ça lui permettra juste de racheter des bureaux, du matériel, de trouver un nouveau local en attendant la réparation de son bâtiment", explique Olivier Alvès, un commerçant.
Le montant des dégâts atteint des sommets. 700 000 euros sont nécessaires pour remettre l'imprimerie en bon état. La chaîne de solidarité prend tout son sens.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'imprimerie CDT de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), lors de l\'assaut du GIGN contre les frères Kouachi, le 9 janvier 2015. 
L'imprimerie CDT de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), lors de l'assaut du GIGN contre les frères Kouachi, le 9 janvier 2015.  ( SIPA)