Réouverture de l'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes

Le magasin a rouvert ses portes deux mois après la prise d'otages qui a fait quatre morts. De nombreuses personnes ont tenu à témoigner leur solidarité.

France 2

Deux mois après la prise d'otages par Amedy Coulibaly, qui a coûté la vie à quatre personnes, le supermarché casher de la Porte de Vincennes, à Paris, a rouvert ses portes dimanche 15 mars.

De nombreux clients ont tenu à être présents pour manifester leur soutien. "On est partagé entre l'émotion et le chagrin, ça nous rappelle des souvenirs tragiques", confie une femme. "Je suis là aujourd'hui, c'est ma réponse au terrorisme, aussi modeste soit-elle", lâche un homme. "On a voulu redonner un peu de vie au magasin. On a voulu reconstruire", explique Laurent Mimoun, le patron. Les travaux ont duré deux mois.

Bernard Cazeneuve présent

D'anciens otages ont tenu à être là aussi. L'un d'entre eux, Alain Couanon, s'est exprimé, non sans une certaine émotion : "J'ai failli mourir dans ce magasin. Je tenais à venir pour exprimer ma solidarité."
Le 9 janvier dernier, Yohan Cohen était l'une des personnes assassinées. Éric Cohen, le père du jeune homme, est venu pour la réouverture. "C'est une victoire, que le magasin rouvre. Je vous le dis toujours : la tête haute, ne pas baisser les bras", a-t-il déclaré.
Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, était également présent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Intérieur, Bernard Cazeneuve, tente de payer ses achats avec sa carte bancaire, le 15 mars 2015 à l\'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes lors de la réouverture du supermarché.
Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, tente de payer ses achats avec sa carte bancaire, le 15 mars 2015 à l'Hyper Cacher de la Porte de Vincennes lors de la réouverture du supermarché. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)