Cet article date de plus de cinq ans.

Deux arrestations dans les Yvelines dans l'enquête sur l'attentat évité de Villejuif en avril

Ces arrestations interviennent dans le cadre de l'enquête sur Sid Ahmed Ghlam.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Sid Ahmed Ghlam, un étudiant algérien de 24 ans, est suspecté d'avoir projeté d'attaquer deux églises en région parisienne. (M6 )

Deux personnes ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête sur Sid Ahmed Ghlam, cet étudiant soupçonné d'un meurtre et d'avoir préparé des attentats contre une église du Val-de-Marne, a indiqué dimanche 7 juin des sources concordantes à l'AFP confirmant une information de BFM TV.

"Association de malfaiteurs"

Les deux hommes, nés en 1980 et 1976, ont été placés en garde à vue vers 6 heures. Une mesure qui peut durer jusqu'à 96 heures dans le cadre d'une enquête pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste", a précisé une source judiciaire.

Ils ont interpellés à Limay et Mantes-la-Jolie, deux villes voisines des Yvelines, par les policiers de la sous-direction antiterroriste (SDAT) agissant sur commission rogatoire des juges d'instruction saisis de l'affaire Ghlam.

Une aide logistique ?

Aucune information n'a été fournie à ce stade sur leur profil. Selon la chaîne d'information en continu i-Télé, ils seraient soupçonnés d'avoir fourni des gilets pare-balles retrouvés dans la voiture de Sid Ahmed Ghlam.

Le procureur de Paris, François Molins, avait indiqué en avril que Sid Ahmed Ghlam était "passé à l'acte à la suite d'instructions données vraisemblablement de Syrie et pour le compte d'organisations terroristes". Selon le magistrat, il a "agi en bénéficiant d'une aide qui s'est traduite par des véhicules et de la fourniture d'armement".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.