Attaque au couteau de Marseille : hommage et recueillement pour les victimes

Deux jours après l'attentat qui a coûté la vie dimanche 1er octobre à deux jeunes femmes dans la gare Saint-Charles de Marseille, les hommages et recueillements se sont multipliés.

FRANCE 2

Au son de la sirène, une foule silencieuse, unie dans la douleur et une chaîne de mains enlacées, comme pour mieux affronter l'impensable : la disparition de Laura, 21 ans, tuée dimanche 1er octobre à Marseille. Fleurs à la main, les habitants de Rillieux-la-Pape (Auvergne-Rhône-Alpes) sont venus lui rendre un dernier hommage. "On est tous bouleversés par cette nouvelle, c'est une fille qui aimait la vie", témoigne une participante au rassemblement. "Je la connaissais très bien, explique un autre. Ça me fait très très mal au cœur."

"Elle étudiait pour apporter du bien"

Laura était très proche de sa cousine Mauranne, 20 ans, tuée elle aussi à Marseille où elle étudiait la Médecine, en troisième année. Mardi 3 octobre à midi, la Faculté s'est tue, pour lui rendre hommage. Une étudiante brillante. "Elle étudiait pour apporter du bien dans ce monde, pour soigner. Et elle a été fauchée", souffle une étudiante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran de la page Facebook d\'une des victimes de l\'attaque au couteau à la gare Saint-Charles, à Marseille.
Capture d'écran de la page Facebook d'une des victimes de l'attaque au couteau à la gare Saint-Charles, à Marseille. (FRANCEINFO)