Aulnay-sous-Bois : le rapport remis au juge ne considère pas le viol intentionnel

Ce jeudi, le rapport de l'enquête sur l'arrestation violente de Théo le 2 février dernier a été remis à la justice. Détail.

FRANCE 2

La pénétration de la matraque était-elle volontaire lors de la violente arrestation du jeune Théo à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 2 février dernier ? Le rapport remis au juge d'instruction est clair : il constate la violence de l'interpellation, mais pas un viol intentionnel.

Un geste mal maîtrisé ?

Ce jeudi matin, dans les rues d'Aulnay-sous-Bois, c'est l'incompréhension. Certains doutent même de l'indépendance de l'enquête des services de police. "Le risque c'est qu'il y ait encore des émeutes", affirme une femme. Le rapport explique que le pantalon de Théo a été arraché dans la confusion et que le coup de matraque était un geste mal maîtrisé. Ce n'est pas la version de Théo, s'indigne son avocat. Toutefois, ce jeudi matin, lui comme les représentants de la police appellent au calme.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande rend visite à Théo, victime d\'une violente arrestation à Aulnay-sous-Bois, le 7 février 2017.
François Hollande rend visite à Théo, victime d'une violente arrestation à Aulnay-sous-Bois, le 7 février 2017. (ARNAUD JOURNOIS / LE PARISIEN / AFP)