Alpes-Maritimes : le corps retrouvé est bien celui de l'homme qui était recherché pour le meurtre de son ex-compagne

L'homme était recherché depuis dimanche par les forces de l'ordre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des gendarmes en faction à Gréolières (Alpes-Maritimes), lors de la recherche d'un homme suspecté de meurtre, le 19 juillet 2021. (NICOLAS TUCAT / AFP)

La traque a pris fin. Le corps retrouvé mardi 20 juillet à Gréolières (Alpes-Maritimes) est bien celui de Marc Floris, annonce le procureur adjoint de Draguignan, Guy Bouchet. "C'est le terme d'un parcours de violences et de souffrances", a-t-il ajouté, soulignant qu'il était trop tôt pour donner davantage de précisions sur les circonstances de la mort de cet homme de 33 ans, suspecté d'avoir tué son ex-compagne dans le Var. L'homme était recherché depuis dimanche par les forces de l'ordre.

"Les premiers éléments permettent de corroborer le fait que l'auteur et la victime ont eu une relation sentimentale qui a duré peu de temps et qui a permis à la victime de déplorer un caractère harcelant du suspect", a détaillé Guy Bouchet lors d'une conférence de presse. Un corps correspondant au signalement de l'homme recherché avait été retrouvé, mardi à la mi-journée, avait annoncé la gendarmerie.

Un appel à témoins avait été lancé lundi et plus de 200 gendarmes et membres du GIGN étaient mobilisés sur les lieux. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a adressé sur Twitter ses remerciements aux forces mobilisées, "ainsi qu’à l’ensemble des services de l’Etat".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.