VIDEO. Viande de bœuf : c'était invendable hier, les industriels se l'arrachent aujourd'hui

"Envoyé spécial" s'est rendu dans un abattoir où l'on fabrique du minerai de viande, des déchets destinés à la préparation des plats cuisinés. A découvrir ce jeudi sur France 2.

Voir la vidéo
France 2/Francetv info

Plus de trois mois après le scandale des plats cuisinés à la viande de cheval, le magazine de France 2 "Envoyé spécial" a enquêté et découvert une nouvelle filière, qui approvisionne les industriels de ce secteur alimentaire en France. Cette enquête est diffusée jeudi 13 juin à 20h45.

Une équipe "d'Envoyé spécial" s'est rendue dans un abattoir de l'Ain. Après avoir tué un bœuf de qualité, les employés découpent les morceaux "nobles", comme les entrecôtes ou les bavettes, qui sont destinés aux boucheries. Mais l'abattoir récupère les chutes non commercialisables : c'est ce qu'on appelle le minerai, un mélange de déchets à base de muscles, de gras et de collagène. Ils sont destinés aux industriels pour la fabrication des plats cuisinés comme les raviolis ou les lasagnes. Chaque année, 175 tonnes de minerai de viande sortent de cet abattoir, revendus trois fois moins chers qu'un bifteck.

Les journalistes ont aussi enquêté sur une nouvelle filière qui approvisionnent les industriels de la viande en France. Il ne s'agirait plus uniquement de tromperie, mais de scandale sanitaire. Les consommateurs mangent-ils de la viande de cheval contaminée par des médicaments ? Des analyses ont révélé que des substances administrées aux animaux rendent leur viande impropre à la consommation.

De la viande de bœuf sur des crocs de boucher.
De la viande de bœuf sur des crocs de boucher. (ALEXANDER PORTER C / IMAGE SOURCE)