Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Un des abattoirs roumains suspectés nie avoir vendu du cheval en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Fanny Stenneler et Tristan Le Bras - France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Paul Soneriu, le gérant de l'abattoir Carmolimp, refuse toute implication dans un acte illégal. Il déclare n'avoir vendu de la viande congelée de cheval qu'à une société néerlandaise en 2012.

La découverte de viande de cheval dans des lasagnes censées être au bœuf, vendues par Findus, révèle un circuit commercial complexe impliquant plusieurs sociétés et pays européens. Un des deux abattoirs roumains incriminés dans ce réseau est situé à Ucea, en Transylvanie. Un des responsables a bien voulu recevoir les reporters de France 2.

Paul Soneriu, le gérant de l'abattoir Carmolimp, refuse toute implication dans un acte illégal. Il déclare n'avoir vendu de la viande congelée de cheval qu'à une société néerlandaise en 2012, cette viande étant mentionnée sur des documents commerciaux. Le responsable roumain précise qu'il n'a vendu de la viande en 2012 à aucun français, qu'il s'agisse de cheval ou de bœuf. Voici le reportage de nos confrères Fanny Stenneler et Tristan Le Bras.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Viande de cheval

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.