Cet article date de plus de huit ans.

Viande de cheval : un trader néerlandais au centre de l'enquête

Selon le "Guardian", Jan Fasen a confirmé qu'il avait acheté de la viande de cheval à deux abattoirs roumains avant de la vendre à Spanghero.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un employé de l'entreprise Spanghero à Castelnaudary (Aude), le 23 juin 2011. (REMY GABALDA / AFP)

Il est le principal suspect du scandale de la viande de cheval, rapporte le Guardian (article en anglais) mercredi 13 février. Jan Fasen, un trader néerlandais, a confirmé au quotidien britannique qu'il avait acheté de la viande de cheval à deux abattoirs roumains, avant de la revendre à l'entreprise française Spanghero. Ce courtier dirige le cabinet de Draap Trading Ltd, basé à Chypre. Il assure que la viande chevaline était labellisée comme telle, ce que dément l'entreprise française.

La marchandise n’est jamais passée par Chypre. La viande a été expédiée par camions à Breda (Pays-Bas) dans les entrepôts de la société Nemijtek, avant d'être envoyée dans toute l'Europe, dont la société française Spanghero. Comme l'a rapporté une chaîne de télévision néerlandaise, NOS, Jan Fasen a déjà été condamné à un an de prison en janvier 2012 pour avoir falsifié des documents clients. Il avait vendu du cheval sud-américain sous l'étiquette de bœuf allemand halal. Une société belge et deux sociétés françaises avaient alors été abusées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Viande de cheval

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.