Cet article date de plus de huit ans.

Panzani a détecté du cheval dans ses raviolis fabriqués par William Saurin

De la viande de cheval a été détectée dans plusieurs boites de raviolis en conserve de la marque, fabriqués par William Saurin, a indiqué l'entreprise dans un communiqué, mardi 26 février. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

De la viande de cheval a été détectée dans plusieurs boites de raviolis en conserve de la marque Panzani, fabriqués par William Saurin, a indiqué l'entreprise espagnole de pâtes dans un communiqué, mardi 26 février. 

Selon le magazine professionnel spécialisé dans la distribution LSA, Panzani, qui appartient au groupe espagnol Ebro, avait confié depuis treize ans la fabrication de ses raviolis au groupe français William Saurin, propriété de Financière Turenne Lafayette. William Saurin a été "victime d'une tromperie par un de ses fournisseurs", affirme le magazine.

Selon LSA, Panzani a immédiatement demandé à William Saurin de retirer du marché les raviolis concernés et de rembourser les consommateurs trompés. Des tests ADN ont par ailleurs été diligentés par la société espagnole, qui affirme "ne pas acheter de viande d'origine roumaine". La principale filière d'incorporation frauduleuse de viande de cheval dans des plats préparés, jusqu'ici mise au jour, utilisait de la viande roumaine. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Viande de cheval

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.