Procès Merah : "Je suis rentré dans le cœur d'Al-Qaïda", assure l'accusé

Audience déterminante ce mardi 24 octobre au procès-fleuve d'Abdelkader Merah : le frère aîné de Mohamed Merah est poursuivi pour complicité d'assassinat terroriste.

France 3

C'est un Abdelkader Merah en retrait et tout en contrôle qui a répondu aux questions du tribunal ce mardi 24 octobre pour la troisième et dernière fois. Pendant plus de cinq heures, il s'est défendu de toute complicité avec les meurtres perpétrés par son frère. Sur son profil radicalisé, il ne dément pas. Pour lui la loi islamique prône sur celle de la République.

Décrit comme un chef potentiel par les experts

Sur son iPod, 20 heures de cours d'un émir Al-Qaïda ainsi que des notes et il assume. "Je suis rentré dans le cœur d'Al-Qaïda", a déclaré Abdelkader Merah. Une recherche purement intellectuelle dont il assure ne jamais avoir discuté avec Mohamed Merah. Des réponses que les proches des victimes refusent d'accepter. "J'étais en froid avec mon frère", assure l'accusé. Les experts le décrivent toutefois comme un chef potentiel. Seule certitude, Abdelkader Merah était avec son frère quand il a volé le scooter et quelques heures avant le meurtre, il a discuté avec Mohamed Merah.

Le JT
Les autres sujets du JT
Abdelkader Merah lors de son audition devant la cour d\'assises spéciale de Paris, le 20 octobre 2017.
Abdelkader Merah lors de son audition devant la cour d'assises spéciale de Paris, le 20 octobre 2017. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)