Affaire Merah : une journée de souvenir et de recueillement en hommage aux victimes du terroriste

Publié
Affaire Merah : une journée de souvenir et de recueillement en hommage aux victimes du terroriste
Article rédigé par
J.Neny, I.Delion, O.Combe, L.Houel - France 2
France Télévisions

Dix ans après les attentats perpétrés par Mohammed Merah, une cérémonie a eu lieu dimanche 20 mars à Toulouse (Haute-Garonne), en hommage aux sept victimes. Le président de la République et ses deux prédécesseurs, François Hollande et Nicolas Sarkozy, étaient présents.

L'émotion, le deuil et quelques notes de piano, dix ans plus tard. À Toulouse (Haute-Garonne), dimanche 20 mars, dans la cour de l'école juive Hatorah devenue sanctuaire, des dizaines d'anciens élèves et professeurs se sont recueillis dans la matinée, en hommage aux victimes. Emmanuel Macron et son homologue israélien ont fait le déplacement. Le 19 mars 2012, Mohammed Merah y assassinait quatre personnes, dont trois enfants. Le terroriste islamiste avait déjà tué trois militaires la semaine précédente.

Le 19 mars 2012, une date indélébile

L'après-midi, 2 000 invités, dont les anciens présidents François Hollande et Nicolas Sarkozy, se sont rassemblés dans une salle pour se souvenir. À la tribune, Samuel Sandler, dont un fils et deux petits-fils, sont tombés sous les balles, a pris la parole : "Leur absence me hante." Pour conclure la cérémonie, le président de la République a appelé à la résilience du pays face à l'antisémitisme et la barbarie. La date du 19 mars 2012 est indélébile pour les Toulousains invités à l'hommage. "Ça ravive des souvenirs terribles", témoigne, émue, une femme. Les attentats de Toulouse et de Montauban (Tarn-et-Garonne) avaient marqué le début d'une série d'attaques terroristes en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.