Cet article date de plus de dix ans.

Jean-François Copé s'est dit mardi sur France Info"heureux" du probable abandon des --poursuites contre DSK

"Du point de vue de sa personne, je suis heureux pour M. Strauss-Kahn car il a subi une épreuve judiciaire particulièrement lourde", a réagi le secrétaire général de l'UMP."J'imagine le soulagement qui doit être le sien et celui de ses proches", a-t-il poursuivi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean-François Copé (AFP - Jacques Demarthon)

"Du point de vue de sa personne, je suis heureux pour M. Strauss-Kahn car il a subi une épreuve judiciaire particulièrement lourde", a réagi le secrétaire général de l'UMP.

"J'imagine le soulagement qui doit être le sien et celui de ses proches", a-t-il poursuivi.

"Depuis le début de cette affaire, j'avais demandé à l'ensemble de l'équipe dirigeante de l'UMP de faire oeuvre de beaucoup de retenue et de mesure, et c'est une ligne que je souhaite conserver", a-t-il ajouté.

"Un énorme gâchis", selon Gérard Longuet
"C'est un énorme gâchis. Dominique Strauss-Kahn, on l'aime ou on ne l'aime pas, je considère que c'est un homme intéressant, que j'ai toujours écouté et avec lequel j'ai souvent débattu", a déclaré le ministre UMP de la Défense, Gérard Longuet, mardi sur France Inter.

Selon M. Longuet, "tant de compétence, de culture, de savoir-faire, de séduction méritaient mieux que cette très pénible affaire, qui reste une affaire collante".

"Sur le terrain des idées on l'écoutera toujours. Sur le terrain de la responsabilité politique, je pense que ce sera beaucoup plus dur pour lui", a-t-il conclu.

Lire aussi :

>>

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers DSK

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.