Cet article date de plus de six ans.

Dernier jour d'audition pour DSK

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'ancien directeur du FMI s'est défendu concernant sa garçonnière à Paris.

C'était la dernière matinée d'audience pour Dominique Strauss-Kahn, dans le cadre du procès pour proxénétisme dit du Carlton de Lille.
 
L'ancien président du FMI devait s'expliquer sur sa garçonnière à Paris. "J'étais un homme politique marié. Je voulais y recevoir des jeunes femmes sans que mon épouse le sache", a-t-il déclaré au sein du Palais de justice de Lille.

"Je ne sollicitais rien"

Le tribunal a exhumé du dossier de nombreux SMS de DSK envoyé à son ami Fabrice Paszkowski. "J'emmène une petite faire les boîtes de Vienne (Autriche). Ça te dit de venir avec une demoiselle ?", lui avait-il notamment écrit, le 21 avril 2009.
 
À la barre, il se défend : "Pour moi cela n'a pas de sens. Tout cela est du même monde, celui du libertinage. Je ne sollicitais rien."
 
Depuis les deux premiers jours de son audition, DSK a soutenu fermement qu'il ne savait pas que les jeunes femmes qu'il rencontrait lors de soirées libertines étaient des prostituées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.