Cet article date de plus de sept ans.

Dopage : Laurent Jalabert renonce à être consultant sur le Tour de France

Accusé d'avoir eu recours à l'EPO sur le Tour 98, l'ex-cycliste suspend sa collaboration avec France Télévisions et RTL.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien coureur Laurent Jalabert dans son rôle de consultant, lors du Tour de France, le 15 juillet 2007. (FRANCK FIFE / AFP)

Laurent Jalabert renonce à ses activités de consultant pour la radio RTL et pour France Télévisions. L'ancien coureur cycliste, soupçonné d'avoir eu recours à l'EPO sur le Tour de France 1998, a annoncé mardi 25 juin qu'il suspendait son activité de consultant TV-radio sur le Tour de France.

"Face aux soupçons dont il est l'objet, Laurent Jalabert a souhaité suspendre provisoirement sa collaboration en tant que consultant dans les médias, en attendant de faire la clarté sur la réalité des accusations qui pèsent sur lui, a réagi France Télévisions. C'est avec regret que France Télévisions prend acte de cette décision, en espérant pouvoir prochainement lui renouveler sa confiance".

L'Equipe a rapporté lundi que la commission d'enquête sénatoriale sur l'efficacité de la lutte antidopage en France dispose de preuves sur les pratiques dopantes du cycliste français, à savoir des résultats d'analyses effectuées sur des prélèvements datant de 1998. "C'est la surprise", avait réagi Laurent Jalabert après les révélations du quotidien sportif.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.