Sophie Le Tan : l'étau se resserre-t-il sur l'unique suspect Jean-Marc Reiser ?

Le corps de Sophie Le Tan retrouvé  dans le secteur de la forêt de Rosheim dans le Bas-Rhin est un secteur bien connu du principal suspect, Jean-Marc Reiser. 

france 2

La colline boisée dans le secteur de Rosheim où le corps de Sophie Le Tan a reposé toute une année est fréquentée par des promeneurs, forestiers, et des amateurs de VTT. Selon la journaliste Isabelle Baechler, Jean-Marc Reiser connaissait bien cette forêt, grâce à son père, forestier, lui-même coutumier des randonnées.

Une forêt dense

Le comité de soutien des amis de Sophie Le Tan avait déjà organisé des battues dans la zone, car le téléphone du suspect numéro 1 y avait borné seulement quelques jours après la disparition de la jeune femme. Les battues n'avaient cependant rien donné probablement à cause de la densité et l'étendue de la forêt."Il faudra attendre la quête de champignons d'une gendarme pour trouver fortuitement les restes de Sophie Le Tan",conclut la journaliste Isabelle Baechler. Sophie Le Tan, avait disparu le 7 septembre 2018, le jour où elle devait visiter un appartement après une annonce publiée par le propriétaire Jean-Marc Reiser, un homme déjà condamné pour viol. Mis en examen pour la disparition de Sophie Le tan, Jean-Marc Reiser n'a jamais reconnu les faits, indiquant seulement avoir soigné la jeune femme alors qu'elle était blessée à la main. L'avocat de la famille Le Tan espère que la découverte du corps accélère la procédure judiciaire.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Des affiches de Sophie Le Tan, lors d\'une marche silencieuse à Cernay (Alsace), le 9 mars 2019.
Des affiches de Sophie Le Tan, lors d'une marche silencieuse à Cernay (Alsace), le 9 mars 2019. (VINCENT VOEGTLIN / MAXPPP)