Affaire Le Scouarnec : l'ex-chirurgien placé garde à vue pour viols sur mineurs, annonce le procureur de Lorient

Joël Le Scouarnec a été extrait de la maison d'arrêt de Saintes (Charente-Maritime), où il est détenu avant d'être jugé pour d'autres faits de pédophilie à partir du 30 novembre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Joël Le Souarnec, devant la cour d'assises de Charente-Maritime, le 13 mars 2020. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)

L'ex-chirurgien Joël Le Scouarnec a été placé en garde à vue mardi "pour être auditionné en qualité de mis en cause" pour des viols et agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans, a annoncé mercredi 14 octobre le procureur de la République de Lorient, Stéphane Kellenberger. 

Joël Le Scouarnec a été extrait mardi de la maison d'arrêt de Saintes (Charente-Maritime), a précisé le procureur, où il est détenu en l'attente d'être jugé pour d'autres faits par la cour d'assises de la Charente-Maritime à partir du 30 novembre.

Plus de 300 victimes auditionnées

Durant les investigations, confiées à la section de recherches de la gendarmerie de Poitiers et au groupement de gendarmerie départementale du Morbihan, les enquêteurs ont procédé à "plus de 300 auditions de victimes, identifiables et identifiées", a précisé Stéphane Kellenberger.

En décembre 2019, le nombre de victimes potentielles de Joël Le Scouarnec, suspecté de viols et agressions sexuelles sur des patients mineurs durant près de 30 ans de carrière, s'élevait à 349, selon l'ex-procureure de Lorient, Laureline Peyrefitte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.