Cet article date de plus de dix ans.

Affaire Estelle Mouzin: l'homme en garde à vue libéré

Le sexagénaire détenu à la prison de la Santé qui a été interpellé aujourd'hui et placé en garde à vue à Versailles sur dénonciation d'un de ses codétenus a été libéré en fin d'après-midi. Il n'a pas été mis en examen. Peut-être une nouvelle fausse piste dans une affaire qui remonte à janvier 2003.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

En fait la police judiciaire de Versailles a procédé à de simples vérifications d'identité et d'emploi du temps de ce nouveau suspect.
Cet homme âgé d'une soixantaine d'années est détenu depuis cinq ans à la prison de la Santé pour des faits de viols sur mineur, il bénéficie depuis très peu de temps d'un régime de semi-liberté.
Le condamné aurait des attaches en Seine-et-Marne, c'est pourquoi les policiers lui ont demandé où il se trouvait en janvier 2003, lorsque la petite Estelle a disparu sur le chemin de l'école.
Une audition qui n'aurait pas été concluante, "cela ne semble pas être une piste sérieuse" confie une source proche de l'enquête.  "Il ne faut pas s'emballer" renchérit un policier, "des auditions comme celles-là il y en a eu des dizaines, peut être des centaines depuis le début de l'affaire".
Une enquête que la justice refuse de refermer, malgré l'absence d'éléments. On n'a jamais retrouvé de corps, ni de témoin dircet de l'enlèvement de la fillette.
L'an dernier, la police a  diffusé une photo vieillie d'Estelle Mouzin, pour tenter de relancer les recherches

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.