Affaire Dieudonné : "Internet est un accélérateur de théorie du complot" (Rudy Reichstadt)

Comment la théories du complot sur l'assassinat du journaliste James Folley ont-elles pris corps et comment se sont-elles propagées sur Internet ? La législation est-elle suffisante ? France Info a posé la question à Rudy Reischstadt, le directeur du site Conspiracy Watch.

(© Capture écran du site Conspiracy Watch)

L'agitateur antisémite Dieudonné est visé par une nouvelle enquête pour "apologie d'actes de terrorisme" après qu'il a diffusé uen vidéo intitulée "feu Foley" dans laquelle il évoque la décapitation du journaliste américain, tué par les djihadistes de l'Etat Islamique. Une décapitation, qui à ses yeux "symbolise le progrès, l'accès à la civilisation" .   Une interprétation toute proche de la théorie du complot relayée par plusieurs sites de la mouvance de Dieudonné.  "La dernière vidéo de Dieudonné est issue de tout ce qui a suivi l'annonce de l'assassinat de James Folley. Elle a incubé sur tous ces sites qui sont liés entre eux" explique Rudy Reichstadt, directeur du site Conspiracy Watch. 

"L’histoire de la production de la théorie du complot sur la mort de James Folley, il faut la mettre en regard avec des décapitations médiatisées également il y a un peu plus de 10 ans : Daniel Pearl, Nick Berg, qui avaient donné lieu à des théories du complot à peu près du même style. Les mêmes arguments mobilisés, la même rhétorique, mais dans des proportions moindres malgré tout souligne  Rudy Reischtadt, directeur du site Conspiracy Watch. Et il ajoute  : "Aujourd’hui, on a fait un saut qualitatif considérable dans la diffusion virale sur les réseaux sociaux et sur le net de ce genre de produit cognitifs." 

"La vidéo a incubé sur tous ces sites liés entre eux" Rudy Reichstadt, directeur du site Conspiracy Watch
--'--
--'--