Cet article date de plus d'un an.

Emeutes après la mort de Nahel : la région Ile-de-France va débloquer 20 millions d'euros pour aider à réparer les biens publics

Une aide d'urgence sera votée par la région mercredi 5 juillet.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, lors d'une cérémonie à Versailles (Yvelines), le 31 mars 2023. (LUDOVIC MARIN / AFP)

La région Ile-de-France votera une aide d'urgence de 20 millions d'euros pour aider les maires à reconstruire les équipements publics détruits ou endommagés par les émeutes en réaction à la mort de Nahel, a annoncé sa présidente Valérie Pécresse sur Twitter, vendredi 30 juin. "Ce sont des écoles, des polices municipales, des mairies annexes, des centres sociaux, des bus, des tramways qui ont été pris pour cible, attaqués, vandalisés, saccagés", a résumé l'élue Les Républicains, dénonçant des actes "intolérables" vis-à-vis des "services publics dont les habitants ont besoin". Un centre de bus de la RATP a été incendié à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), dans la nuit de jeudi à vendredi,  avec 12 véhicules détruits.

"Nous ne laisserons pas des voyous s'attaquer aux symboles de la République", a ajouté la présidente de la première région de France pour justifier ce "budget exceptionnel". "Nous reconstruirons et nous ne céderons pas d'un pouce à la violence", a-t-elle encore déclaré. Le vote aura lieu mercredi 5 juillet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.