Cet article date de plus d'un an.

Mort de Nahel à Nanterre : une gestion politique délicate

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Mort de Nahel à Nanterre : une gestion politique délicate
Article rédigé par France 2 - G. Daret
France Télévisions
France 2
Alors que la France a connu une nouvelle nuit de violences, vendredi 30 juin, le journaliste Guillaume Daret évoque les solutions politiques envisageables sur le plateau du 8 Heures.

Présent sur le plateau du 8 Heures, vendredi 30 juin, le journaliste Guillaume Daret indique qu’Emmanuel Macron "va réunir à 13 h, à Paris, une nouvelle cellule de crise", la deuxième en deux jours. "Pour le moment, le gouvernement refuse de décréter l’Etat d’urgence. On va voir si les événements de la nuit changent la donne", ajoute le journaliste. Le chef de l’Etat doit normalement se rendre en Allemagne pour une visite de trois jours, en début de semaine prochaine. L’un de ses conseillers affirmait, vendredi matin, que cette visite "n’est pas remise en cause pour le moment". 

Un écho aux émeutes de 2005

Les événements actuels font écho aux émeutes de 2005. Un haut placé du ministère de l’Intérieur indiquait : "On a dépassé le niveau des violences de 2005." Guillaume Daret a évoqué ces événements avec un ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. Le point commun qu’il voit, "c’est que le problème vient d’un policier, et que la solution vient de la police parce qu’il n’y aura pas de retour au calme sans retour à l’ordre public". Ce conseiller note "une compétition qui se fait sur les réseaux sociaux d’heure en heure", ce qui n’était pas le cas à l’époque.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.