VIDEO. Avalanche dans le Vercors : le lycéen décédé ne portait pas de DVA

Renaud, 17 ans, a péri emporté par une plaque de neige particulièrement violente. Une enquête est en cours pour déterminer si les conditions de sécurité avaient été respectées.

FRANCE 3

Mercredi 28 janvier, Renaud, 17 ans, lycéen originaire de la Drôme a perdu la vie dans une avalanche survenue dans le massif du Vercors. C’est une certitude, il ne portait pas de DVA, le détecteur de victimes d'avalanches. Un choix assumé par le jeune homme. "Certains de ses camarades connaissaient sa prise de position. Il faisait régulièrement des sorties à ski sans emporter le détecteur. Il n’en portait jamais et estimait que cela ne servait à rien", a déclaré le procureur en charge du dossier.

Le DVA aurait-il pu sauver le lycéen ?

Si les camarades savaient, les encadrants, eux, l'ignoraient. La vérification du matériel avait été confiée à un élève, une pratique courante dans le cadre d'une formation. Le DVA n'aurait peut-être pas pu sauver Renaud, car l'avalanche était d'une force sans précédent. Une autopsie sera pratiquée vendredi 30 janvier avec comme enjeu établir les responsabilités. Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Courchevel (Savoie), les pisteurs mènent des opérations de déclenchement d\'avalanches, le 29 décembre 2013.
A Courchevel (Savoie), les pisteurs mènent des opérations de déclenchement d'avalanches, le 29 décembre 2013. (MICHAEL NOLAN / ROBERT HARDING PREMIUM / AFP)